Laser Md - Cabinet dermatologique et esthétique à Strasbourg

Botox® - Toxine botulique

Principe du traitement

La toxine botulinique entraîne une diminution de la force de contraction des muscles traités.

Après les injections, les muscles étant affaiblis, l’atténuation des rides apparaît progressivement entre le 3e et le 15e jour.

Il s’agit incontestablement du traitement incontournable des rides d’expression du haut du visage.

Utilisé comme médicament depuis plus de 20 ans et autorisé pour l’esthétique en France avec une AMM (autorisation de mise sur le marché) sous le nom de Vistabel®, depuis février 2003, ce produit donne toutes les garanties de sécurité et d’efficacité.

Actuellement deux produits supplémentaires sont autorisés : Azzalure® et Bocouture®.


Ces produits n’étant, en France, délivrés qu’à des praticiens spécialistes nommément cités (chirurgiens plasticiens, dermatologues, chirurgiens face et cou, ophtalmologues et chirurgiens maxillo-faciaux) le patient sait qu’avec ces produits, il dispose à la fois :

  • d’un produit spécifique dont le dosage est adapté à l’usage esthétique
  • et d’un praticien compétent.

Déroulement des séances

Aucune préparation, aucun test préalable ne seront nécessaires. L’injection s’effectue sans aucune anesthésie. Le praticien injecte le produit par de simples piqûres, peu douloureuses, dans les muscles concernés.

Eviction sociale

Dès la fin de l’injection, l’on peut reprendre une activité normale.

Suites

  • Le premier jour, il est recommandé de ne pas masser les zones injectées.
  • Il sera prudent de ne pas pratiquer d’activité sportive pendant 24 heures.
  • Quelques rares effets indésirables peuvent apparaître. Ils sont toujours transitoires : maux de tête, sensation de tension et de fixité du front, contraction paradoxale d’un muscle, gonflement autour des yeux, douleurs, rougeurs, hématomes. Ces inconvénients sont fugaces, et apparaissent surtout lors des premières injections.
  • L’injection du front peut provoquer une légère descente des sourcils ou une chute partielle de la paupière (ptôsis), qui peut durer 4 à 6 semaines. Elle est rare (environ 1 %), peut se traiter avec un collyre et disparaît toujours.

Contre-indications

La grossesse, l’allaitement, certaines maladies neuromusculaires (comme la myasthénie), certaines prises de médicaments (amino-glucosides, penicillamine, quinine) sont des contre-indications.

La prise d’aspirine, d’anticoagulants de même que toute maladie existante doit être signalée au médecin injecteur.

Durée d’efficacité

Le résultat dure de 4 à 6 mois au début du traitement (voir notre FAQ), puis de 10 à 18 mois après 3 ou 4 ans. Il faut donc injecter ce produit, tout du moins au début, 2 fois par an afin de maintenir le résultat, mais avec un intervalle d’au moins 12 semaines pour ne pas favoriser une résistance.

Tarifs HT

Exemples :

Actuellement, le Botox® n’est plus utilisé dans le seul but d’enlever des rides, son action spectaculaire dans le rajeunissement du regard en a fait un MUST universel.

Le parcours du patient

Découvrir le parcours du patient lors d'une intervention...

Découvrir nos locaux

Quelques photographies de nos équipements et de l'équipe soignante.

Nous retrouver : plans et accès

Toutes les informations pratiques pour nous rejoindre plus facilement.